Espace AMAP

Espace AMAP 2019-06-17T18:21:41+02:00

Bienvenu·e·s dans l’espace dédié aux AMAP. Vous y trouverez conseils et outils pour gérer votre AMAP et vos partenariats. En cas de besoin, n’hésitez pas à contacter le réseau, qui pourra vous orienter ou vous accompagner.

Communication, Partenariats, Vie de l’AMAP, Clic’AMAP… commencez à utiliser la boîte à outils en choisissant un thème !

T’es KAP ?

Le Kit d’Amélioration des Pratiques (KAP) comporte des fiches thématiques pour aider les AMAP.
Consulter le KAP

Communication

Beaucoup d’AMAP ressentent le besoin de communiquer pour promouvoir leurs actions, se faire connaître, trouver de nouveaux adhérent·e·s, mais aussi pour diffuser des informations auprès de leurs adhérent·e·s. Une ou plusieurs personnes au sein de l’AMAP peuvent être en charge de la communication.

Pour communiquer en interne, vous pouvez utiliser :

  • Un blog ou site internet
  • Les réseaux sociaux
  • Une liste de diffusion (mailing list)
  • Une lettre d’info / feuille de chou

Pour faire évoluer votre communication interne, une fiche du kit d’amélioration des pratiques (le KAP, outil développé par le réseau) vous permet d’analyser en profondeur vos méthodes de communication interne et de trouver des pistes d’amélioration.

Mettre en place la démarche d’amélioration des pratiques : KAP – Introduction

KAP – Communiquer en AMAP

Communiquer localement sur son AMAP permet d’être reconnue parmi les nombreux circuits courts. Il existe plusieurs moyens selon les publics ciblés et les messages à transmettre :

  • Tenir à jour un site, un blog, ou une page Facebook : pour les informations générales de l’AMAP (produits, lieu de distribution…).
  • Diffuser un communiqué de presse : pour annoncer un événement dans la presse locale.
  • Éditer des supports papiers : affiches ou flyers pour annoncer un événement ou pour faire connaître l’AMAP.
  • Tenir un stand : lors d’un événement public, pour faire connaître l’AMAP, sensibiliser et peut-être trouver de nouveaux amapien·ne·s

Le réseau des AMAP Hauts-de-France met à votre disposition de nombreux outils de communication pour faciliter la visibilité des AMAP.

  • Un kit pour les stands (dépliants, kakemonos, banderole, carte des AMAP, annuaire des AMAP, affiches)
  • La charte des AMAP imprimée
  • Une expo photo « portraits d’amapien·ne·s »

Pour emprunter les outils du réseau, contactez-nous un mois à l’avance.

D’autres outils sont également disponibles : 

La BD « Amapien.ne, pourquoi pas moi ? »
Consulter/télécharger la version numérique
Commander

Des sacs-cabas en jute (« Edition 2019 à venir bientôt »)

Campagnes de mobilisation

Tout au long de l’année, animez votre AMAP en organisant des événements dans le cadre de campagnes de sensibilisation. Ces campagnes, gérées nationalement, disposent d’outils dont vous pouvez bénéficier.

Festival ALIMENTERRE – Du 15 octobre au 30 novembre 2019

Autour d’une sélection de films documentaires, ce festival, organisé par des associations partout en France, amène les citoyens à s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde, afin qu’ils participent à la co-construction de systèmes alimentaires durables et solidaires et au droit à l’alimentation.

En savoir plus sur le Festival Alimenterre

Vous souhaitez organiser une projection ? Contactez-nous

Campagne Bio Local, c’est l’idéal – Du 20 au 29 septembre 2019

Cette campagne de promotion et de sensibilisation à la consommation des produits bio locaux offre un programme riche en événements organisés dans les fermes bio et sur les lieux de vente en circuits courts : distribution-dégustation, visite à la ferme ou atelier cuisine… Les AMAP ont toute leur place dans cette campagne proposée par la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique.

En savoir plus la campagne Bio Local

Vous souhaitez inscrire votre événement dans le programme de cette campagne ?
Contactez-nous

Partenariats AMAP

Pour exister et fonctionner, une AMAP a besoin de partenaires.

Une fiche pour répondre aux questions pratiques : l’AMAP, où, quand, comment ?
Fiche Pratique : Le lieu et les règles du partage des récoltes

Une fiche pour vous aider à diversifier vos partenariats AMAP tout en respectant la charte des AMAP
Fiche Pratique : Les bonnes questions à se poser avant de commencer un nouveau partenariat

L’engagement et le partenariat solidaire entre paysan·ne et amapien·ne sont à la base du principe AMAP. Le contrat établi entre chaque partie matérialise cet engagement et donne sens au système AMAP. Signé en amont de la livraison, le contrat est obligatoire pour chacun des produits livrés.

Pourquoi un contrat ?

Aspects éthiques

Les AMAP ont vocation à soutenir les fermes avec lesquels elles sont en partenariat. L’élaboration d’un contrat permet pour la ferme :

  • Une avance de trésorerie grâce au préfinancement
  • Une visibilité sur le chiffre d’affaire annuel et un revenu garanti sur la période du contrat
  • Un partage des risques liés aux aléas climatiques
  • Une optimisation de la production de la distribution (gaspillage de produits, temps et énergie évité, etc.)

Aspects règlementaires

La vente en AMAP est à distinguer de la vente au déballage. En l’absence de contrat, la vente directe du producteur au consommateur fait du lieu de livraison AMAP un point de vente collectif, soumis à autorisations préalables, sous peine de sanctions.

Pour en savoir plus : « Pourquoi établir un contrat AMAP »

Les éléments essentiels du contrat

  • La désignation des deux parties : paysan et  amapien. Attention, le contrat est établi entre un consom’acteur et le paysan (pas entre l’AMAP et le paysan)
  • L’objet du contrat
  • Les engagements de chacun
  • La durée du contrat et la fréquence des livraisons
  • La désignation des produits livrés en indiquant une quantité estimative, les modalités de livraison et le fait qu’ils sont produits dans le respect de la Charte des AMAP.
  • Les modalités de paiement
  • Les modalités de résiliation du contrat

Pour aller plus loin : Les éléments essentiels du contrat AMAP

Pour aller plus loin : consulter la fiche fiscalité du MIRAMAP

Savoir faire le point ensemble

Les AMAP sont des associations gérées par des bénévoles. Bien se comprendre est la base d’un partenariat réussi. De temps en temps, il est conseillé de faire le point ensemble. Une fiche du kit d’amélioration des pratiques (outil développé par le réseau) vous permet d’analyser en profondeur la viabilité économique du partenariat et de trouver des pistes d’amélioration.

KAP – Introduction

KAP – Faire le point sur la viabilité économique du partenariat

Gérer les difficultés : la solidarité en AMAP

Le contrat AMAP est un partenariat solidaire. En AMAP, le·la paysan·ne et les amapien·nes partagent les risques et les bénéfices liés à l’activité agricole. La contractualisation sur 1 an permet en général de compenser les périodes maigres (paniers moins garnis entre deux saisons maraîchères par exemple) par des périodes fastes (paniers biens garnis) et ainsi de retrouver le prix moyen qui est proposé tout au long de l’année.

Cependant, des difficultés (vol, incendie, inondation, accident, conditions météorologiques désastreuses) peuvent impacter fortement les paysan·ne·s, que ce soit économiquement, techniquement ou moralement. Un soutien des amapien·ne·s au-delà du panier peut s’avérer nécessaire ou bienvenu.

A travers un recueil de propositions, le réseau met à disposition des idées pour gérer ensemble les aléas climatiques et de production :

Des pistes pour gérer les aléas climatiques

Diagnostic AMAP-Paysan·ne

Uni·e·s par un désir commun  de  mieux  manger,  produire  et  vivre  ensemble,  nous,  paysan·ne·s  et  amapien·ne·s, avons  mis  en  place  des  fonctionnements  divers  mais  qui  tendent  vers  le  même  objectif :  faire  grandir nos AMAP et les inscrire durablement dans le territoire. Force est de constater qu’il  est parfois difficile pour certaines AMAP de créer une dynamique en accord avec la charte des AMAP.

L’objectif du  Diagnostic  AMAP-Paysan·ne  est  de  préserver  collectivement  le  réseau  en  protégeant  l’éthique  qui  lui est  propre.  Il s’agit d’un outil qui permet d’améliorer ensemble nos  pratiques,  dans  un  objectif  de  pérennité  des partenariats  AMAP.

Que vous soyez amapien·ne ou paysan·ne, nous vous invitons à nous contacter si vous avez l’impression que votre partenariat AMAP présente des difficultés. Nous pouvons vous accompagner en réalisant un Diagnostic AMAP-Paysan·ne.

En cas d’hésitation, vous pouvez remplir la Fiche d’aide à la décision

Comment soutenir financièrement des projets en agriculture paysanne ?

Aujourd’hui les porteurs de projet en agriculture alternative font face à un rationnement des crédits particulièrement dur de la part des acteurs bancaires traditionnels. La multiplication d’initiatives citoyennes de financement participatif et solidaire témoigne d’un renouveau de la solidarité paysanne.

Pour des raisons liées au débat actuel sur la fiscalisation des AMAP, la création de structures ad hoc est nécessaire. Le modèle de cagnottes solidaires est alors apparu le plus à même de répondre aux impératifs juridiques. Issues de l’expérience de certaines Cigales et inspirées du fonctionnement des tontines, elles sont un outil de financement local, direct et participatif.

Une cagnotte solidaire est une association loi 1901. Grâce à l’épargne de proximité, elle répond directement aux besoins financiers des paysans par l’octroi de prêt d’honneur à taux zéro. Le montant des prêts accordés peut varier de 2000 à 10000 euros.

La cagnotte permet :

  • de pallier les besoins de trésorerie d’agriculteurs ou de jeunes installés en difficulté
  • d’appuyer les besoins en investissement dans l’outil de production (matériel, etc.)

Si la cagnotte solidaire a avant tout une activité de financement, elle permet de renforcer les liens de solidarité entre producteurs et consommateurs, une dimension au cœur du projet des AMAP.

Comment fonctionne une cagnotte ?

  • Première phase : les membres de la cagnotte alimentent le fonds d’épargne de l’association par des apports associatifs avec droit de reprise
  • Deuxième phase : les fonds récoltés deviennent alors des ressources internes à la cagnotte, mobilisables pour attribuer des prêts aux paysans

Télécharger le « Kit Finance solidaire »

Si vous souhaitez mettre en place une cagnotte solidaire, contactez-nous, nous vous mettrons en lien avec des personnes du réseau qui pourront vous accompagner dans cette démarche.

Les maraîcher·e·s de nos AMAP souhaitaient investir : l’une dans un camion pour ses livraisons, l’autre pour acheter une serre d’occasion. Les banques refusant de leur prêter l’argent nécessaire, nous amapien·ne·s, nous sommes mobilisé·e·s pour créer unecagnotte solidaire. C’est ainsi que « la Cagnotte des Hauts de Picardie » est née.
Daniel Malik, AMAP d’Isle à Saint Quentin.

Vie de l’AMAP

// Écrire quelques lignes explicatives

La répartition des rôles au sein de l’AMAP

Dans chaque AMAP, le comité d’animation est constitué de bénévoles prenant des responsabilités concourant au bon fonctionnement du partenariat entre paysan et amapiens. Certains principes sont à recommander :

  • Repartir au maximum les responsabilités de façon a ce que le plus de consom’acteurs soient investis dans l’AMAP
  • Définir clairement les responsabilités de chacun
  • Fournir à chaque responsable des outils de gestion et veiller à ce que ces outils permettent une bonne passation au moment du changement du comité d’animation
  • Faire tourner tous les ans ou tous les deux ans les responsabilités

Les missions incontournables :

  • la coordination générale de l’AMAP: s’assurer du bon fonctionnement de l’AMAP. Coordination entre les différents responsables, organisation des réunions de l’AMAP, lien permanent entre les amapiens et le producteur.
  • la comptabilité: Suivi des comptes de l’AMAP, bilan financier annuel, encaissements, lien avec la banque, signature des chèques, lien avec le producteur pour transmission des chèques.
  • la gestion des adhérents et du recrutement: Gestion du fichier des adhérents, gestion du fichier des listes d’attente, recrutement et accueil des nouveaux adhérents.
  • la gestion des contrats: Etablissement et signature du contrat ; planification des livraisons, lien avec le producteur…
  • le lien avec le réseau régional : Diffusion au sein de l’AMAP des informations communiquées par le réseau régional, envoi d’informations au réseau.

Pour faciliter la gestion des contrats, il est conseillé de nommer un référent par producteur paysan en contrat, qui  assure le lien entre le producteur paysan et les adhérents de l’association (gestion des contrats et des chèques, transmission des informations).

D’autres missions peuvent être imaginées pour faire vivre l’association : gestion d’un site internet, organisation d’événements conviviaux et de sensibilisation (Débats, rencontres, visites de fermes, films, spectacles, repas…), participation à des événements locaux : fêtes, colloques…

Veillez à toujours proposer aux nouveaux adhérents de participer à la gestion de l’association. Une association qui fonctionne bien peut donner l’impression aux nouveaux venus qu’il n’y a pas de besoin de s’impliquer.

Des statuts collégiaux pour une gestion collective

Certaines AMAP ont adopté des statuts collectifs, pour impliquer plus d’amapien·nes dans la gestion de l’AMAP. Cette structuration sans hiérarchie correspond à l’idéal porté par les AMAP d’une société citoyenne et solidaire.

Vous trouverez de nombreuses informations et des exemples de statuts collégiaux sur le site du magazine Passerelle Eco

Exemple de statuts collégiaux du Réseau AMAP Hauts-de-France

Si vous souhaitez des exemples de statuts collégiaux d’AMAP, contactez-nous !

Guide permanencier

Pour favoriser l’aspect participatif de l’AMAP, il est intéressant d’impliquer les adhérents dans la gestion des livraisons. Certaines AMAP inscrivent cet engagement dans le contrat. Chaque semaine, un ou deux amapien.nes différent.es se chargent de l’accueil des personnes et de la gestion de la livraison. Un guide peut être établi pour expliquer le rôle des permanenciers.

Un planning des permanences élaboré au début de chaque saison peut aider à bien se répartir les rôles et favoriser la participation de tous les adhérents.

L’AMAP n’est pas qu’un débouché ou un lieu où faire ses courses. Pour rendre la vie de l’AMAP plus conviviale, voici quelques idées d’animation au fil des saisons.

Se rencontrer dans l’AMAP

Proposez des temps forts et conviviaux de l’association pour rythmer la vie de l’AMAP (Une discosoupe pour noël, un apéro pour fêter le printemps).

Imaginez un petit jeu d’inter-connaissance en début de saison ou pendant l’AG, pour encourager les interactions entre les adhérent·es qui ne se connaissent pas.

Affichez un panneau où les adhérent·es peuvent conseiller/prêter des livres, films, sites internet en lien avec la santé, l’agriculture, l’écologie ou l’alimentation.

Mieux connaître les AMAP : Un arpentage collectif de la Charte

Proposez à vos adhérent·es de lire et échanger autour de la Charte des AMAP à l’aide de cet outil simple et participatif. N’hésitez pas à contacter le Réseau pour qu’il vous accompagne dans la mise en place de cette animation.

Méthode de l’arpentage de la Charte

Utilisez le KAP

Vous trouvez que votre AMAP pourrait être plus conviviale ? Prenez le temps de faire le point ensemble. Une fiche du kit d’amélioration des pratiques (outil développé par le Réseau) vous permet d’analyser en profondeur la convivialité dans votre AMAP et de trouver des pistes d’amélioration.

KAP – Introduction

KAP – Faire le point sur la convivialité dans l’AMAP

Projet PANIERS

Pour l’Accès à une Nourriture Inclusive, Écologique, Régionale et Solidaire
+ Logo Bio HDF et Anges Gardins

Depuis de nombreuses années, des AMAP de notre réseau ont la volonté de développer l’accessibilité des paniers en AMAP. Certaines ont crée des paniers solidaires, ce qui permet à des familles ayant des revenus moins importants de bénéficier d’un panier en AMAP. Le projet PANIERS vise à développer et soutenir les initiatives de paniers solidaires sur le territoire des Hauts-de-France.

Ce projet s’articule autour de la création d’un fond de dotation pour soutenir financièrement les paniers solidaires ; et de la mise en place d’un dispositif permettant de sensibiliser et d’accompagner à la mise en place de paniers solidaires.

Objectifs :

  • Permettre l’accès à des produits frais, bio, locaux et diversifiés
  • Permettre de comprendre les enjeux liés à notre alimentation et de faire en connaissance de cause des choix alimentaires appropriés à nos besoins et à nos moyens
  • Permettre d’acquérir les savoir-faire de base pour transformer, conserver et consommer des produits frais dans de bonnes conditions
  • Soutenir et faire connaître l’agriculture biologique régionale

Autres idées pour faciliter l’accès aux AMAP :

  • Don des paniers oubliés à une association de solidarité alimentaire (restos du cœur)
  • Fonds de solidarité : chaque adhérent qui le souhaite choisit de payer un prix majoré pour son panier (1 euro de plus par exemple) ou d’abonder un fonds de solidarité basé sur le don afin de financer un ou plusieurs paniers supplémentaires
  • Système de prix différencié : chaque adhérent paye un prix de panier adapté à ses revenus, à son quotient familial ou à son RAD (Revenu annuel disponible)
  • Panier solidaire à prix unique : fixé par l’amap, complément pris en charge par l’association, sur ses fonds propres (adhésions, revente des paniers oubliés.)
  • Panier social système des chèques services : en partenariat avec le CCAS, les AMAP sont accréditées pour recevoir des chèques services comme titre de paiement
  • Monter un projet avec les organismes spécialisés (associations, institutions, épicerie sociale)

Partagez nous vos expériences !

Pour aller plus loin :

Clic’AMAP

Clic’AMAP est une application en ligne qui facilite la vie des AMAP.

Clic’AMAP est un outil web facilitant la gestion des contrats en AMAP et la communication entre les acteurs du réseau des AMAP.

Clic’AMAP renforce la visibilité des AMAP et Paysans en AMAP en alimentant automatiquement la carte du réseau régional via les informations fournies par les utilisateurs.

Clic’AMAP facilite le travail :

  • des collectifs en AMAP pour constituer la base des membres de l’AMAP, communiquer avec eux, et générer les plannings de permanences.
  • des paysans pour le suivi des livraisons (volumes, types de paniers et détails nominatifs)
  • des référents produits en AMAP pour l’établissement des contrats conforme à la charte des AMAP
  • du Réseau (cartographie automatique, données statistiques) pour lui permettre de communiquer des informations les plus précises possibles, et réduire le temps administratif pour le consacrer à l’action/animation.

Le réseau s’est inspiré des fonctionnalités d’AMAP j, un outil développé par un amapien dans la Drôme, pour développer ce nouvel outil : AMAP k, renommé Clic’AMAP. Ce projet est soutenu financièrement  par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon dans le cadre du programme PSADER/PENAP ainsi que par le MIRAMAP.
//dans colonne droite

Vous souhaitez administrer Clic’AMAP pour votre AMAP
Contactez-nous pour recevoir votre identifiant qui vous permettra de gérer votre AMAP et vos contrats en toute simplicité grâce à Clic’AMAP.

Vous êtes déjà inscrit sur Clic’AMAP
Accéder à mon espace privé

Vous rencontrez une difficulté dans l’utilisation de Clic’AMAP
C’est avec plaisir que nous vous donnons un coup de main : Contactez-nous !